Passer au contenu
anibis.ch, site incontournable de petites annonces gratuites en Suisse, a rapidement pris des mesures strictes afin d’empêcher toute forme de commerce basée sur la peur générée par la crise du coronavirus.

Communiqué de presse -

anibis.ch, site incontournable de petites annonces gratuites en Suisse, a rapidement pris des mesures strictes afin d’empêcher toute forme de commerce basée sur la peur générée par la crise du coronavirus.

anibis.ch, site incontournable de petites annonces gratuites en Suisse, a rapidement pris des mesures strictes afin d’empêcher toute forme de commerce basée sur la peur générée par la crise du coronavirus.
La demande de masques, de désinfectants et de rouleaux de papier toilette a rapidement augmentée.

Les comportements peu scrupuleux ont rapidement été identifiés : le prix des masques de protection est passé de 5 à 250 francs suisses à mesure que la situation s'aggravait en Italie, avant même le premier cas de COVID-19 confirmé en Suisse. Les désinfectants pour les mains et le papier de toilette ont suivi avec des prix de 3 à 5 fois supérieurs à la normale.

Les données montrent que la recherche par mot-clé a également enregistré une augmentation spectaculaire du nombre d’utilisateurs recherchant ces trois produits.

anibis.ch a rapidement pris des mesures décisives
Toute annonce suspectée de tirer profit de la situation a été systématiquement bloquée par anibis.ch.

Comme l'explique Sandro Zosso, Directeur d'anibis.ch : "Ne tolérant pas les annonces ayant pour but de tirer profit de situations d'urgence, nous avons dans un premier temps limité le prix des offres liées au coronavirus. Une augmentation des signalements d'utilisateurs concernant des objets volés dans les hôpitaux ou des entreprises s’en est suivie, c’est pourquoi nous avons décidé de bloquer toute annonce proposant des protections contre le coronavirus afin notamment de prévenir les vols dans les hôpitaux".

Sandro Zosso ajoute : "Nous souhaitions également savoir si anibis.ch pouvait, d’une manière ou d’une autre, aider ses utilisateurs durant cette période particulière. Nous avons donc lancé un sondage où 77 % des utilisateurs interrogés ont répondu par la négative, anibis.ch leur offrant déjà tout ce dont ils avaient besoin".

anibis.ch a également identifié et bloqué des contrefaçons de masques Louis Vuitton et a mis en place de nouveaux mécanismes afin d’empêcher la vente d'articles aux allégations thérapeutiques douteuses.

D'autres mesures ont été prises comme l'ajout d'une bannière sur la page d'accueil contenant des informations utiles sur le coronavirus et un lien vers l'Office Fédéral de la Santé Publique en Suisse.

Après que certains services aient été interdits par la Confédération (par exemple les salons de coiffure et les salons de manucure), anibis.ch a décidé de fermer temporairement certaines catégories. Sandro Zosso explique à cet égard: "Bien entendu, ces mesures drastiques ont également un impact (négatif) sur le nombre de visiteurs de notre plateforme puisque des catégories entières ont été fermées. Cependant, nous sommes convaincus que ces visiteurs reviendront dès que les catégories seront réactivées. Ce qui compte aujourd’hui pour anibis.ch, c'est de contribuer à assurer la sécurité sanitaire de la population suisse. Nous avons également définit un plan d’action visant à favoriser la reprise des activités dès que les mesures seront assouplies dans ces domaines."

Les sociétés sœurs ont utilisé des solutions de haute technologie pour vaincre le coronavirus
anibis.ch n'est pas la seule marque du groupe Scout24 Suisse SA à avoir pris des mesures au cours des dernières semaines. Les filiales AutoScout24 et ImmoScout24 ont également offert un soutien rapide à leurs industries respectives dans le cadre des préoccupations actuelles en matière de santé. AutoScout24 indique désormais si un concessionnaire propose une présentation vidéo ou une livraison à domicile des véhicules, tandis qu'Immoscout24 propose des visites virtuelles à 360° de biens immobiliers afin de respecter la distanciation physique.

Thèmes


anibis.ch est la plateforme en ligne leader pour les petites annonces gratuites en Suisse romande. La place de marché est connue pour l'actualité de son million d'annonces en ligne. anibis.ch a été créée en 2004 à Lausanne. Depuis 2009, anibis.ch appartient à Scout24 Suisse SA, entreprise basée à Flamatt (FR). Elle regroupe des plateformes pour les véhicules (www.autoscout24.ch, www.motoscout24.ch), l’immobilier (www.immoscout24.ch), les petites annonces (www.anibis.ch) et en matière d'assurances et de finances (www.financescout24.ch).

Contacts presse

Daniel de Carvalho

Daniel de Carvalho

Press contact Director Corporate Communications

Contenus similaires